Archives de Catégorie: Acteurs

Open data jurisprudentiel : une République numérique pour un droit prévisible et attractif

note DC

Sophie VERMEILLE et Maher DAHMANI, Chercheur au sein du Pôle gouvernance d’entreprise et marchés financiers de Droit & Croissance nous présente ici une note en date du 13 septembre 2017 très intéressante. Ce document de 34 pages vise à contribuer à la réflexion générale accompagnant l’élaboration des textes d’application de l’ouverture de l’ensemble des données de jurisprudence.
Lire la Suite →
Publicités

Hommage à un pionnier de l’open data juridique : M. Christian SCHERER

Oh My Little Data ❗️

polytechnique_devisePlébiscitée par un certain nombre d’entre vous dont ma chère consoeur, Isabelle DUBIGEON, il m’était impossible de revenir sur ce blog et de reprendre ma plume sans rendre hommage à un grand bâtisseur de l’open data juridique. Cet hommage, je le rend à Monsieur Christian SCHERER qui nous a quitté il y a quelques mois désormais.

View original post 188 mots de plus

« Le numérique au service du droit, le droit au service du numérique »

Oh My Little Data ❗️

les_affiches_parisiennesL’association Open Law et l’Association pour le développement de l’informatique juridique (L’Adij) ont présenté récemment leur nouveau programme d’innovation collaborative, l’économie numérique du droit, au Numa Café. Les participants au projet, les professionnels du droit et les legaltech (legal start-up), ont également exposé les quatre défis du projet. Le programme vise à accompagner la transformation numérique du monde du droit en collaboration avec les legaltech.
Source : www.affiches-parisiennes.com, le 04 mars 2016

View original post

Doctrine.fr : le big data au service du droit

Oh My Little Data ❗️

doctrine.fr_2Accessibilité et transparence du droit, simplicité de la recherche jurisprudentielle, exploitation des dernières innovations technologiques… Tels sont les objectifs d’une fine équipe d’entrepreneurs, de juristes et de mathématiciens qui a décidé, le 24 février 2016, de lancer un moteur de recherche jurisprudentiel innovant : Doctrine.fr.

View original post 233 mots de plus

« opendata.swiss » : le nouveau portail de la Suisse pour l’Open Government Data (OGD)

Oh My Little Data ❗️

opendata.swissEnfin ❗️ Genève rejoint opendata.swiss, le portail national des données publiques.

View original post 362 mots de plus

DataAsso : une plateforme ouverte qui poursuit « son petit bonhomme de chemin »

Oh My Little Data ❗️

data_asso1Vainqueur du Prix DILA de l’accès au droit – Open Law* 2014, DataAsso nous a fait son come-back en 2016 et pas qu’à moitié ❗️ Cette plate-forme de service cartographique pour les associations, collectivités territoriales, acteurs privés et citoyens que nous avions pu découvrir lors de la saison 1⃣ d’« Open Law, Le droit ouvert » sur l’accès au droit en 2014 déjà, faisait lundi 15 février à 18h30, son pré-lancement au Numa avec une version bêta pleine de surprises.

View original post 119 mots de plus

« Justice prédictive : les juristes ont trouvé leur boule de cristal »

Oh My Little Data ❗️

boule_de_cristalUn logiciel capable de calculer le risque pour une entreprise d’être condamnée et la probabilité qu’elle doive verser un montant donné en cas de contentieux. Vous en aviez rêvé ❓ Deux chercheurs de l’Inria, Jérôme Dupré et Jacques Lévy Véhel l’ont fait. Vincent Bouquet des Echos.fr s’est penché sur le sujet.

View original post

« Nous sommes convaincus que la collaboration stimule l’innovation », Benjamin Jean et Jean Gasnault d’Open Law

Oh My Little Data ❗️

View original post

Open Law*Europa 2015 : flashback en vidéos

Oh My Little Data ❗️

OLESi vous n’avez pas eu la chance d’assister à la présentation des prototypes issues du programme Open Law*Europa, le 17 décembre dernier à la DILA¹, je vous invite alors à une petite séance de rattrapage en vidéos.

View original post 42 mots de plus

#OpenDemocracyNow ❗️ Solutions open source pour la consultation publique

Oh My Little Data ❗️

Open-Democracy-Now_span5Aujourd’hui, le projet de loi numérique est discuté à l’Assemblée nationale. Espérons qu’il reprenne forme, certains députés¹ se battent dans ce sens par le biais de proposition d’amendements afin de réintégrer les propositions des internautes dans la consultation publique. Certes, la commission des lois a voté des dispositions permettant certaines avancées mais on est encore loin du compte. Six mois de concertation avant que chacun puisse contribuer à ce texte pour l’enrichir, le perfectionner, émettre un avis sur les différents articles du texte et faire des propositions de modifications. Le mode participatif et citoyen a incontestablement fait ses preuves via une plateforme inédite de co-écriture de la loi en France mais aussi en Europe. Un principe novateur qui mérite que l’on s’y attarde pour développer et améliorer les plateformes citoyennes en mode démocratie participative.

View original post 321 mots de plus